bulletin municipal n¨61

 

Bonjour à tous

Nous sommes à la veille d’une nouvelle année.

  • Ce qui ne change pas : le canton, créé en 2015, englobe la Communauté de communes actuelle et grosso modo l’ouest du département, jusqu’à Thizy-les Bourgs. Il y a treize cantons dans le nouveau Rhône (hors Métropole de Lyon), et chaque canton est géré par un tandem femme-homme. Nos conseillers départementaux sont Colette DARPHIN et Didier FOURNEL. Le projet de commune nouvelle (qui regrouperait Aigueperse, Azolette, Propières, Saint-Bonnet des Bruyères, Saint-Clément de Vers et Saint-Igny de Vers) n’est pas à l’ordre du jour cette fin d’année ; les communes conservent donc tous leurs services.

  • Ce qui change : à partir du 1er janvier 2017, la Communauté de Communes du Haut Beaujolais (CCHB) fusionne avec la Communauté de Communes Saône Beaujolais (CCSB : Beaujeu, Belleville-sur Saône et les communes environnantes). La loi NOTRé (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) nous impose cette fusion, car la CCHB compte moins de 5 000 habitants. Nous avons choisi cette fusion parce que, outre Chauffailles et la Clayette, notre bassin de vie est tourné vers Beaujeu, Belleville et Villefranche.

La nouvelle entité communautaire couvre le nord du département et sera forte de 43 000 âmes sur 42 communes, avec le rattachement de Saint-Georges de Reneins. Elle s’appellera Communauté de Communes Saône-Beaujolais et son siège sera à Belleville-sur Saône.

Vos élus travaillent à cette fusion, sur l’harmonisation des compétences communautaires et de la fiscalité.

Quoi qu’il en soit, cette fusion n’influera pas sur notre vie quotidienne, nous avons même tout à y gagner.

Je voudrais terminer en faisant trois observations :

  • Notre village est traversé par la route départementale n° 10. Cette voie est très passagère et la sécurisation n’est pas encore assurée. Je demande aux Propirons de respecter la limitation de vitesse : 50 km/h à l’intérieur de l’agglomération. Attention aussi à la vitesse sur les voies communales, souvent étroites !

  • Toute construction ou modification extérieure à la maison d’habitation doit faire l’objet d’une déclaration de travaux.

  • L’écobuage (brûlage des végétaux) est interdit sur tout le département du Rhône, donc à Propières... Une déchèterie est ouverte à Monsols.

Je vous souhaite par avance de très bonnes fêtes de fin d’année !

C. GILGENKRANTZ

 

EDUCATION

 

Collège du Mont Saint-Rigaud : un établissement à la mesure du territoire

C’est en 1983 que le collège public de Monsols a été construit au nord de la commune, au lieu-dit les Fonds, après avoir occupé divers emplacements dans le chef-lieu de l’ancien canton.

Il peut accueillir 250 élèves, ce qui est tout à fait en adéquation avec la taille de l’actuelle communauté de communes.

À quinze kilomètres de Propières, c’est l’établissement public qui permet logiquement aux enfants de continuer leurs études après l’école.

Une nouvelle principale

Le personnel éducatif et de direction est relativement stable, quoique cette année scolaire ait vu l’arrivée d’une nouvelle principale, Mme Richin. Venant d’une zone d’éducation prioritaire, Mme Richin est un peu étonnée mais ravie de trouver des élèves calmes. C’est dire que cette nouvelle directrice saura faire face à d’éventuelles situations délicates.

Des collégiens de diverses provenances

Les collégiens viennent pour la plupart du territoire. Douze élèves viennent de l’internat de Mauchamp (donc de la Métropole de Lyon) et le collège accueille des enfants de l’ITEP la Bergerie d’Ouroux (donc du Beaujolais et de Villefranche). De l’avis de M. Berry, conseiller principal d’éducation, tout se passe très bien. «Je tiens à cette mixité, elle est bonne pour tous », commente M. Berry.

Un équipement informatique « au top »

En matière d’informatique, le collège est au meilleur niveau. C’est un établissement « pilote numérique », il dispose de vingt ordinateurs portables et vingt-huit tablettes. Une salle d’informatique avec tableau numérique accueille enseignants et élèves.

Un collège injustement boudé

Malgré tous ces atouts, le collège du Mont Saint-Rigaud ne fait pas le plein : 137 élèves seulement ont fait leur rentrée cette année. Des rumeurs ont circulé sur les compétences des enseignants, la violence, etc. Cette mauvaise réputation n’est pas justifiée, et Mme Richin fait son possible pour redonner une bonne image de marque à l’établissement scolaire. De plus, 81,25 % des élèves de troisième ont réussi au diplôme national du brevet, ce qui est un résultat tout à fait honorable !

Pour Propières, ont obtenu le DNB : Claudie JADOT, Morgane ROCHE et Adrien DESCROUX (pas tout à fait de Propières, mais presque !).

Ecoles : les communes du Haut Beaujolais conservent toutes leurs classes

Jeudi dernier, les maires de la Communauté de communes du Haut Beaujolais étaient réunis autour de M. Capdepont, Inspecteur d’académie adjoint au directeur académique de l’Education nationale, chargé des établissements du Rhône. Etaient aussi présentes Mme Facchi, inspectrice chargée de la circonscription de Belleville, et Mme Richin, principale du collège du Mont Saint-Rigaud de Monsols.

Les maires ont fait part de leurs inquiétudes devant le projet de regrouper les élèves de CM2, puis de CM1, au collège de Monsols, qui connaît une baisse d’effectifs. Certes, ce regroupement aurait l’avantage de réunir en un même lieu les écoliers du cycle 3 : CM1-CM2-sixième nouvellement mis en place par la réforme. Mais il aurait le grave inconvénient de vider les écoles communales et de compromettre leur existence.

Compte tenu de ce risque et de la situation particulière du territoire, l’inspecteur d’académie a annoncé qu’à l’exception des élèves de l’école publique de Monsols les écoliers resteraient dans leurs écoles communales respectives ou dans les RPI.

De son côté Mme Richin devrait passer dans les écoles du territoire pour essayer de relever la réputation injustement mauvaise du collège : près de 82 % des collégiens ont réussi au Diplôme National du Brevet cette année, et les rumeurs d’incidents violents ou d’enseignants incompétents sont complétement infondées.

 

INTEMPERIES

 

Comme pour beaucoup de communes du secteur, un violent orage a éclaté sur PROPIERES dans la nuit du 24 au 25 juin 2016. D’abord de 21h30 à minuit, puis de nouveau vers 3 heures du matin.

Les dégâts ont été importants :

  • Sur la RD 52 : entre le grand virage plus bas que le Paquier ; une branche du Sornin a dévalé de la montagne et a même soulevé le goudron devant la maison Béroujon ;

  • Sur la RD 10 : l’eau arrivant du massif de la Roche d’Ajoux n’a pas été contenue par les fossés et a en partie submergé la départementale, détériorant là aussi le goudron ; à certains endroits il semblait que c’étaient les ouvrages en béton du bord de chaussée qui retenaient l’enrobé…

  • Dans les hameaux situés le plus bas en altitude et recueillant les eaux du Sornin et du ruisseau l’Oiselière descendant vers Azolette :

¤ La Molière (creusement de l’eau sous la chaussée de la voie communale n° 7) et le chemin des Correux ont été très touchés.

¤ Le hameau d’Azole a été inondé au niveau de la maison Busquet (l’eau est montée à près d’un mètre contre les murs). De la terre provenant de champs cultivés s’est accumulée sur les chemins.

¤ La voie communale n° 11 passant à Théodon a été immergée, et le revêtement du chemin communal n° 202 reliant Théodon au Grand Moulin a été détruit par l’eau.

¤ Plusieurs maisons du bourg ont des puits ou des sources dans leurs caves. Certains ont débordé et rejeté l’eau dans le réseau d’assainissement.

Très tôt, une équipe de la DDT a travaillé sur les départementales et installé des déviations. Aussi, plusieurs habitants ont essayé de canaliser l’eau aux endroits les plus sensibles : Eric LATHUILIERE, Alain LAROCHE, Aymeric TRICHARD, Dominique et Philippe MAURIAUD, Bruno JACQUET (avec son tractopelle), Pascal FAYARD, Patrick VULLO, les deux employés communaux Gérard RUET et Dominique LACARELLE.

A ce jour, des travaux ont été réalisés sur les routes départementales et certaines voies communales. Seule la V.C n°11 n’a pas fait l’objet d’une remise en état faute de crédits budgétaires suffisants.

 

LOISIRS

 

Un bon succès des concours de tarot

Samedi 22 octobre, la toute nouvelle association « la Poignée de Propières » organisait pour la première fois deux concours de tarot : l’un à 14 heures, l’autre à 21 heures. On a compté 22 tables l’après-midi, soit près de 90 joueurs ; et 11 tables le soir (44 joueurs). Le nombre de participants, venus de toute la région, a donc dépassé toutes les espérances. C’est pourquoi Jean Magat, organisateur, et Alain Roche, président du club, étaient fort satisfaits. « C’est le deuxième

m

De gauche à droite : J. Magat et A. Roche, et les gagnants du soir

eilleur résultat de la saison », a déclaré, ravi, Christian Térol, président du comité du Lyonnais.

C’est Daniel Jacquet, de Châtillon-sur-Chalaronne,

qui a remporté le premier tournoi.

Les vainqueurs du soir ont été Max Mégard (Ain), Michel Bouchery (Forez) et Jean-Claude Ribaillier (Lyonnais).

Les joueurs de tarot se réunissent tous les vendredis (hors fêtes) à 20 heures à la salle mille clubs.

Randonnée pédestre : les marcheurs étaient contents

C’est maintenant traditionnel, le comité des fêtes organise sa randonnée pédestre le premier dimanche de septembre. Cette année, les bénévoles étaient à pied d’œuvre pour accueillir les 420 marcheurs dimanche 4 septembre. La « boîte à idées » était pleine d’éloges sur l’organisation de la marche. Cependant, le comité des fêtes songe à innover l’année prochaine. Un projet est à l’étude…

 

Association Intercommunale d’Aide et de Soins à Domicile :

Le sens du service et de la proximité

Accompagner à domicile, au quotidien, 7 jours sur 7, les personnes rendues dépendantes par l’âge, la maladie ou le handicap : telle est la mission poursuivie par l’Association qui semble n’avoir jamais été autant en phase avec l’actualité.

L’allongement de la durée de la vie et l’accroissement des situations de dépendance conduisent à la multiplication des souhaits de prises en charge à domicile, qui plus est la loi Santé contribue à cet accroissement puisqu’elle a augmenté les plans d’aide des personnes les plus dépendantes.

Sur notre secteur intercommunal, l’activité s’est également considérablement développée en termes géographiques, puisque le périmètre couvert par les équipes d’aide et de soins de l’AIASAD s’étend sur quarante-six communes au total. Créée en 1975 pour répondre à une demande modeste, l’A.I.A.S.A.D. accompagne aujourd’hui 600 usagers.

Soucieuse d’apporter une réponse pertinente aux préoccupations de ses usagers, l’association a intégré au fil des années de nouvelles activités. L’Equipe Spécialisée Alzheimer à Domicile (ESAD) demeure à cet égard particulièrement novatrice: elle autorise une prise en charge adaptée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou ayant des troubles de la mémoire.

Dans toutes les situations moins spécifiques dans lesquelles les personnes âgées dépendantes, handicapées ou malades ont néanmoins besoin d’être soutenues au quotidien, le service d'aide et d'accompagnement à domicile, le service de soins infirmiers à domicile, complétés par le portage de repas, articulent une offre globale et coordonnée. Certifiée par AFNOR depuis 2009, l’AIASAD garantit des prestations individualisées dans le respect des normes de la marque N.F. « services aux personnes à domicile » et le contrôle régulier par un organisme indépendant. L’aide et les soins à domicile sont devenus des métiers à part entière: des métiers qui recrutent puisque l’association, qui emploie aujourd’hui une centaine de salariés, est en recherche permanente de personnel.

Dans une optique d’amélioration des services rendus, l’AIASAD s’inscrit également dans une dynamique continue de professionnalisation, avec une vision des ressources humaines qui ne se limite pas à l’embauche mais s’accompagne d’opportunités de formation.

Les services proposés par l’A.I.A.S.A.D. sont soit pris en charge par l’Assurance Maladie pour le soin par exemple, soit font l’objet d’une facturation NETTE, selon un devis établi au préalable et SANS SURCOÛT de déplacement ou d’interventions les dimanches et jours fériés.

Voici les données chiffrées qui correspondent à votre territoire : Du 1er janvier au 30 septembre 2016

 

Patients pris en charge

dont MONSOLS

Service de soins 

120

3

Service ESAD 

61

4

Nombre de salariées

89

0

Services aux personnes à domicile (NF 311)

délivrée par AFAQ AFNOR Certification – www.marque-nf.com

AIASAD BEAUJEU – Espace Sainte Angèle 69430 BEAUJEU

HORAIRES D’ACCUEIL DANS LES LOCAUX ET PERMANENCE TELEPHONIQUE :

Du lundi au vendredi : de 8h30 à 12h00 & de14h00 à 17h30

: 04 74 69 27 72

En dehors de ces horaires, le week-end et les jours fériés, un répondeur est à votre disposition

Aide: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Soins: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous pouvez également vous rendre sur notre site:

http://www.aideetsoinsbeaujeu.fr/

 

SPECTACLES

 

Juliette et Roméo

Le 10 août, au retour du festival d'Avignon, la troupe Acta s'est arrêtée à Propières pour présenter la pièce « Juliette et Roméo » tirée de la tragédie de Shakespeare intitulée « Romeo and Juliet ». Christine ROGET et Michel BRES étaient donc parmi nous.

C'est la nourrice de Juliette qui raconta l'histoire en s'aidant de marionnettes.

Juliette Capulet et Romeo Montaigu sont de très jeunes gens qui s’aiment profondément à Vérone.

Malheureusement leurs familles sont ennemies, et cette histoire d’amour se termine tragiquement…

Soixante-cinq spectateurs ont pu bénéficier de cette représentation qui a rencontré un vif succès.

«  Un instant de grâce au pays des marionnettes, une parenthèse poétique, l'éloge de la simplicité et de l'efficacité au service d'un texte intelligemment épuré ».

Parents et enfants ont pu profiter de cette histoire, fidèle à Shakespeare, et inscrite dans le patrimoine théâtral de l'Europe. Les marionnettes, réalisées simplement, ont pris vie auprès des spectateurs.

Epicerie culturelle : un moment d’émotion

Sous l’impulsion d’Olivier Perriraz, l’Epicerie culturelle nous a proposé cet été des spectacles divers et variés, pour la plus grande joie des spectateurs. Les représentations ont eu lieu dans la cour de la Résidence de la Roche d’Ajoux, ce qui permettait aux résidents d’être sur place.

L’Epicerie culturelle a donné vendredi 30 septembre sa dernière représentation de l’année. Deux comédiens, Fabio et Jean Bojko, ont évoqué avec talent les combats de la guerre de 1914-1918. Accompagné d’un orgue de Barbarie l’un a chanté des chansons de l’époque, dont l’Internationale, le Temps des cerises et la chanson du Poilu. L’autre a dit des textes de Jean Giono et extraits des carnets du cuirassier Barthas.

L’émotion a été à son comble lorsque J. Bojko a énuméré les noms des trente-neuf Propirons morts pour la France dans cette guerre.

Cette belle leçon d’histoire nous amène à réfléchir sur le devoir de mémoire mais aussi la nécessité d’être généreux et accueillant pour éviter que de telles hécatombes se reproduisent.

 

APICULTURE

 

Déclaration de ruches 2016 : Du 1er septembre au 31 décembre 2016

La déclaration de ruches est une obligation annuelle pour tout apiculteur, dès la première colonie d’abeilles détenue. Elle participe à :

- La gestion sanitaire des colonies d’abeilles,

- La connaissance de l’évolution du cheptel apicole,

- La mobilisation d’aides européennes pour la filière apicole française

Elle doit être réalisée chaque année, entre le 1er septembre et le 31 décembre. Toutes les colonies sont à déclarer, qu’elles soient en ruches, en ruchettes ou ruchettes de fécondation.

Une procédure simplifiée de déclaration en ligne a été mise en place sur le site : http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/

(pour la déclaration 2016, l’utilisation du Cerfa papier 13995*04 est toujours possible).

 

INFORMATIONS PRATIQUES

 

  • Animations et festivités :

Novembre

Samedi 26 : assemblée générale de « l’Echo du Vallon » à l’école de musique

Dimanche 27 : vente à emporter organisée par les classes en 3 à partir de 9 heures place de la poste.

Décembre

Dimanche 4 : célébration de la Sainte-Barbe à 11 heures à la salle mille clubs. Toute la population d’Azolette et Propières est invitée.

Le marché de Noël est annulé.

Dimanche 11 : vente de boudin organisée par les classes en 8.

Le concert de Noël de l’Echo du Vallon est reporté en janvier 2017.

Samedi 24 et 31 : vente et dégustation d’huîtres chez Rod&Seve.

Janvier 2017

Vendredi 6 : vœux du maire (salle des fêtes).

Samedi 28 : à 18h30, audition des élèves de l’école de musique, suivie à 20h30 du concert de l’Echo du Vallon.

Le calendrier complet des festivités de 2017 sera élaboré lors de la réunion des associations qui aura lieu lundi 21 novembre 2016 à 20h30 à la salle mille clubs.

  • Inscription sur les listes électorales :

Les personnes désirant s’inscrire sur la liste électorale doivent déposer leur demande d’inscription en mairie le 31 décembre 2016 au plus tard. Cette demande doit être accompagnée d’un justificatif de domicile et d’une pièce d’identité. Une permanence aura lieu en mairie le samedi 31 décembre 2016 de 10h00 à 12h00.

  • La Chaîne de l’Espoir

La Chaîne de l’Espoir est une association française de solidarité internationale qui vient en aide aux enfants démunis. Cette association nous informe qu’elle va mener une campagne de sensibilisation auprès de la population de Propières du 5 au 31 décembre 2016. Une équipe ira à la rencontre des personnes à leur domicile. Elle sera clairement identifiable par un badge et des vêtements aux couleurs de l’association.

Bonjour à tous

Nous sommes à la veille d’une nouvelle année.

  • Ce qui ne change pas : le canton, créé en 2015, englobe la Communauté de communes actuelle et grosso modo l’ouest du département, jusqu’à Thizy-les Bourgs. Il y a treize cantons dans le nouveau Rhône (hors Métropole de Lyon), et chaque canton est géré par un tandem femme-homme. Nos conseillers départementaux sont Colette DARPHIN et Didier FOURNEL. Le projet de commune nouvelle (qui regrouperait Aigueperse, Azolette, Propières, Saint-Bonnet des Bruyères, Saint-Clément de Vers et Saint-Igny de Vers) n’est pas à l’ordre du jour cette fin d’année ; les communes conservent donc tous leurs services.

  • Ce qui change : à partir du 1er janvier 2017, la Communauté de Communes du Haut Beaujolais (CCHB) fusionne avec la Communauté de Communes Saône Beaujolais (CCSB : Beaujeu, Belleville-sur Saône et les communes environnantes). La loi NOTRé (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) nous impose cette fusion, car la CCHB compte moins de 5 000 habitants. Nous avons choisi cette fusion parce que, outre Chauffailles et la Clayette, notre bassin de vie est tourné vers Beaujeu, Belleville et Villefranche.

La nouvelle entité communautaire couvre le nord du département et sera forte de 43 000 âmes sur 42 communes, avec le rattachement de Saint-Georges de Reneins. Elle s’appellera Communauté de Communes Saône-Beaujolais et son siège sera à Belleville-sur Saône.

Vos élus travaillent à cette fusion, sur l’harmonisation des compétences communautaires et de la fiscalité.

Quoi qu’il en soit, cette fusion n’influera pas sur notre vie quotidienne, nous avons même tout à y gagner.

Je voudrais terminer en faisant trois observations :

  • Notre village est traversé par la route départementale n° 10. Cette voie est très passagère et la sécurisation n’est pas encore assurée. Je demande aux Propirons de respecter la limitation de vitesse : 50 km/h à l’intérieur de l’agglomération. Attention aussi à la vitesse sur les voies communales, souvent étroites !

  • Toute construction ou modification extérieure à la maison d’habitation doit faire l’objet d’une déclaration de travaux.

  • L’écobuage (brûlage des végétaux) est interdit sur tout le département du Rhône, donc à Propières... Une déchèterie est ouverte à Monsols.

Je vous souhaite par avance de très bonnes fêtes de fin d’année !

C. GILGENKRANTZ

 

Concours de pétanque

organisé par les pompiers de Propières, le 25 juin.

 

L'épicerie culturelle

Elle se produira dans l'enceinte du foyer la roche d'Ajoux, les 30 juin, 21 juillet 11 août et 15 septembre. Ouverte à tous et gratuite elle présente de spectacles de qualité.

 

Kermesse de l'école

 Elle aura lieu  le dimanche 18 juin et est organisée par lesou des écoles

 

Concert de l'écho du vallon.

A st Igny de Vers le samedi 24 juin

 

Deux artisans se sont installés à Propières :

- le  garage Berthelier dans la zône artisanale :04 74 03 10 41. Réparation des automobiles de toutes marques

- Une serrurerie : 06 49 15 95 61  Dépanage d'urgence, service clés, reproduction,, portes blindées, coffres forts, automatismes, alarmes barreaudage, métallerie, serrures anciennes.

INSTALLATION D’UN DEFIBRILLATEUR EN MAIRIE de Propière

À quoi sert un défibrillateur ?

Undéfibrillateur automatisé externe est un appareil portable, fonctionnant au moyen d'une batterie, dont le rôle est d'analyser l'activité ducœurd'une personne enarrêt cardio-respiratoire.

Cette analyse est entièrement automatique, ce qui évite à l'opérateur toute prise de décision. Seuls des chocs externes sont possibles, c'est-à-dire que les électrodes sont placées sur la peau du patient. Si elle détecte un rythme choquable, la machine permet de délivrer un choc électrique, ou défibrillation. Le premier défibrillateur automatique commercial date de1994.

La défibrillation précoce associée à la réanimation cardio-pulmonaire augmente fortement les chances de survie d'une personne en arrêt cardio-respiratoire qui présente une fibrillation ventriculaire, principale cause de mort subite chez l'adulte

Afin que ce geste médical puisse être effectué le plus rapidement possible, des appareil. 04 74 03 s simplifiés nommés défibrillateurs entièrement automatiques(DEA) ou défibrillateurs semi-automatiques(DSA) ont été créés. Ces appareils procèdent automatiquement au diagnostic de la fibrillation ventriculaire, grâce à un logiciel d'analyse de tracé électrocardiographique. Ils sont utilisables par les secouristes et sapeurs-pompiers, mais aussi par le public non formé.

Le défibrillateur se compose généralement des éléments suivants :

  • une sacoche de transport ;

  • une paire de ciseaux pour la découpe des vêtements qui pourraient gêner la pose des électrodes ;

  • un rasoir jetable pour retirer les poils sur les personnes à forte pilosité et ainsi obtenir un meilleur contact et une meilleure adhérence entre la peau et l'électrode ;

  • des serviettes jetables pour retirer les poils rasés ou essuyer la victime, dans le cas d'un noyé par exemple ;

  • un ou plusieurs patchs adultes et pédiatriques. Ces électrodes autocollantes sont placées sur la poitrine de la victime et servent à analyser le rythme cardiaque et, si, nécessaire faire passer un choc ;

  • une ou plusieurs batteries. Le défibrillateur prêt à l'emploi contient une batterie déjà en place, mais les services de secours en ont en réserve pour le cas où ils devraient enchaîner plusieurs interventions ;

  • le boitier de défibrillation recevant les batteries. C'est sur lui que l'on branche les électrodes. Il est équipé d'un haut-parleur pour guider l'utilisateur à l'aide de consignes vocales.

Les réglages de l'appareil sont verrouillés, les seules actions possibles sont l'allumer, l'éteindre, et délivrer le choc si l'appareil le demande (dans le cas d'un défibrillateur semi-automatique).

Le défibrillateur offert à la commune de Propières est entièrement automatique. Il est installé dans le hall de la mairie, à la disposition de tout le monde en cas de besoin. Les sapeurs-pompiers en possèdent déjà un autre.

 

 

Les généreux donateurs sont : l’Amicale des sapeurs-pompiers, le comité des fêtes, AVIA combustibles, BLC Compte capital, Nicole et Joseph BRIDAY, Alain BUTTARD, Nicole et François CARRIE, Jean COSTE, CREDIT AGRICOLE de Chauffailles, Marc CROZET, EBS,Gérard FAUQUET, Sylvie-Frédérique FAURE, le PROPIRON, PROXI, ROCHE Transports, ROD&SEVE, SOLHYNEO SARL, Systeme D racing & Karine Desmaris,Yves TACHE et Scierie TRICHARD. Merci à eux !

Souhaitons toutefois qu’on ait besoin le moins souvent possible de ces appareils !

 

 

DES NOUVELLES DE L’ECOLE-MAIRIE

On note deux absentes pour maladie dans le personnel communal titulaire : Pierrette BERNARD, qui a la gestion des gîtes communaux, et Pascale BONNETON, ATSEM à l’école.

La mairie a donc dû faire appel à deux personnes en contrat de remplacement :

* Maud SARRON habite au hameau du Carrie et partage son temps de travail avec l’office de tourisme de Chauffailles. Maud vient à l’aide de Catherine GAUTHIER pour s’occuper des gîtes.

Cependant, avec la saison estivale, des heures seront à pourvoir en juillet et en août. Les candidat(e)s peuvent d’ores et déjà se faire connaître.

* Après des entretiens avec plusieurs candidates, le choix s’est porté sur Julie ROGER pour remplacer Pascale comme ATSEM à l’école. Julie est originaire de Tramayes et réside à Saint-Igny de Vers. Elle donne entière satisfaction.

La commune formule des vœux de prompt rétablissement à Pierrette et Pascale.

  • Dans le cadre du réaménagement des rythmes scolaires, le gouvernement a imposé aux communes de mettre en place les NAPS (nouvelles activités périscolaires), de trois heures hebdomadaires. Plusieurs personnes sont donc intervenues cette année auprès des écoliers, à raison d’une heure et demie par semaine le vendredi après-midi pour Propières (le reste du temps étant partagé en périodes de garderie).

Ces activités étaient gratuites pour les familles, et l’Etat a versé une dotation de 50 euros par élève et par an.

Les NAPS vont être reconduites pour l’année scolaire 2015-2016. Pour pouvoir bénéficier de subventions, la commune doit présenter un PEDT (plan éducatif territorial). Ce document est en cours de finalisation et expose les activités proposées pour l’année scolaire à venir.

L’emploi du temps de ces NAPS est reconduit, ainsi que les activités : musique, informatique, sophrologie, lecture de contes, sport. Les détails seront donnés aux familles à la rentrée.

  • À la rentrée scolaire, le RPI (regroupement pédagogique intercommunal) perd une classe à Saint-Clément de Vers. L’école de Propières conserve ses deux classes, avec Annie CHASSIGNOLLE et Alexandra CALANDRY pour professeures.

  • Les élèves internes de la Farge seront répartis entre les différentes écoles du territoire ; une convention est en cours d’élaboration entre les communes et l’inspectrice de l’Education nationale. En principe, l’école de Propières accueillera deux internes.

  • Rémi Bompard, conseiller en énergie partagé proposé par le SYDER (syndicat d’énergie du Rhône), a inspecté les locaux communaux et établi un diagnostic et des recommandations en matière d’économie d’énergie. Il a présenté son travail au conseil municipal le 8 juin. D’ores et déjà on peut dire que l’école-mairie nécessite de gros travaux d’isolation…

FETE DES CLASSES :

 

les « 5 » ont eu de la chance

La fête des classes en 5 de Propières et Azolette s’est déroulée dimanche 26 avril. On annonçait un temps plutôt maussade, mais les lève-tôt ont pu voir dès le petit matin que le ciel était dégagé ! La journée s’est donc déroulée avec un temps radieux. La séance de photos a réuni 54 conscrits, dont deux nonagénaires : MM. H. Martin (maire honoraire) et J. Vermorel (ancien épicier), et un nouveau-né. Après la messe et l’hommage aux monuments aux morts, la joyeuse cavalcade a déferlé dans les rues du village, plus ou moins encadrée par l’harmonie-fanfare l’Echo du Vallon. Ensuite, ce fut le traditionnel vin d’honneur, servi par la classe en 6, suivi du banquet à la salle des fêtes. La pluie n’est venue que tard dans la soirée. Cette année encore la tradition a été respectée.

 

PORTRAIT

Bernadette Marduel-Jeannot

Bernadette et Denis Jeannot se sont installés à Propières en 2006. Native de Saint-Laurent d’Oingt, Bernadette était aide-soignante et a travaillé à Tarare, Villefranche, le Bois d’Oingt. Résidant à Ternand, le couple voulait « créer un centre de bien-être et de retraite » et avait besoin d’espace.

Bernadette a suivi deux ans de formation en sophrologie et obtenu quatre masters sous la direction du professeur Caceydo.

La sophrologie est une philosophie de vie, un outil fondé sur la reconquête du corps. Elle consiste à « apprendre à vivre dans le présent » et à  « harmoniser le corps et l’esprit ». Plusieurs clients ont déjà fréquenté l’espace de travail de Bernadette, surtout depuis 2008 où une journée porte ouverte avait été organisée au « Brûlé », hameau où habitent Bernadette et Denis.

Bernadette participe aux festivals « le Cri du Col » organisés tous les deux ans au col de Crie. Elle y a pratiqué le reiki, technique de transmission d’énergie. Elle s’est largement investie dans les NAPS (nouvelles activités périscolaires) en intervenant chaque semaine auprès des écoliers. L’expérience la passionne et elle compte bien la renouveler l’an prochain. Elle fait depuis peu partie du conseil d’administration de la Résidence de la Roche d’Ajoux. Quant à Denis, il a été élu au conseil municipal en 2014. C’est dire leur désir de s’impliquer dans la vie sociale du village.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 06.01.71.08.36

 

INFORMATIONS PRATIQUES

 

Aire de loisirs d’Azole

Une zone de wifi va être mise en place à partir du gîte de groupe. De plus, un parcours de santé va être aménagé prochainement autour du second plan d’eau.

 

Croix Rouge

Un véhicule de la Croix rouge française tient une permanence un jeudi sur deux de 10 à 12 heures place de la poste. Le prochain passage est pour le 19 mai 2016.

Aide au départ en vacances pour les jeunes

Un dispositif régional d’aide au départ en vacancs pour les jeunes rhônalpins de 16 à 25 ans a été mis en place par la région Rhône Alpes en partenariat avec l’Agence Nationale pour les Chèques Vacances (ANCV). L’objectif est d’encourager le départ en vacances de plus de 1000 jeunes de 16 à 25 ans à travers une offre de séjours de qualité pour lesquels les jeunes peuvent bénéficier d’une aide de la Région Rhône Alpes et de l’ANCV pouvant aller jusqu’à 300 euros. Cette aide est soumise à des critères de ressources. Pour plus d’information n’hésitez pas à consulter les sites internet suivants:

“Jeunes en vacances“ à destination des 16-18 ans: www.jeunesenvacances.fr

“Départ 18-25“ à destination des 18-25 ans: www.depart1825

Rappel

Il est interdit de faire brûler en plein air des déchets végétaux et de toute sorte : pneus, bâches en plastique, etc... Une déchèterie est à votre disposition à Montsols.